Le mouvement communautaire salue la grande marche du FRAPRU

Communiqué pour diffusion immédiate

Montréal, 27 septembre/ À l’occasion de la manifestation de clôture de la grande marche du FRAPRU pour le droit au logement, le Réseau québécois de l’action communautaire autonome (RQ-ACA) ainsi que le Regroupement des organismes en défense collective des droits (RODCD) unissent leurs voix afin d’appuyer leurs revendications et de souligner l’apport exceptionnel des comités logement et des associations de locataires dans la société.

« C’est grâce à la contribution des citoyennes et des citoyens ayant mis en place des associations de locataires et des comités logement, qu’il existe aujourd’hui différentes formes de logements sociaux », affirme Caroline Toupin, coordonnatrice du Réseau québécois de l’action communautaire autonome. « Ces organismes communautaires sont des acteurs clés dans la société québécoise notamment pour la mise en œuvre du droit au logement », poursuit-elle.

De son côté, Jana Tostado de Loizaga, présidente du Regroupement des organismes en défense collective des droits, déplore le sous-financement de ces organismes qui a un impact direct sur les ménages mal logés en raison de la réduction des heures d’ouverture, des fermetures temporaires, de la réduction du personnel, etc. Elle souligne également que la situation est la même pour les autres groupes oeuvrant à la défense collective des droits des aîné.es, des personnes assistées sociales, des chômeuses et chômeurs, de l’environnement, des femmes, etc. qui peinent à remplir leur mission pourtant essentielle à la démocratie et à la société.

Rappelons que le manque à gagner pour l’ensemble des 4 000 organismes d’action communautaire autonome est de 475 millions$ et que le secteur de la défense collective des droits, figurant parmi les moins bien financés, en réclame 40 millions pour quelques 320 organismes.

La défense collective des droits est un secteur très important qui inspire l’ensemble du mouvement de l’action communautaire autonome. Les organismes de ce secteur sont les précurseurs du mouvement communautaire qui œuvre depuis plus de 50 ans à la reprise du pouvoir collectif par les citoyennes et des citoyens afin qu’ils et elles améliorent leurs droits, leur condition de vie, de travail, d’études, etc.

Les organismes de tout le Québec sont invités à se joindre au contingent du communautaire organisé dans le cadre de la manifestation de clôture de la marche du FRAPRU qui se tiendra le 29 septembre à 13h30.

-30-

Le RQ-ACA est l’interlocuteur privilégié du gouvernement en matière d’action communautaire autonome (ACA), représente 57 regroupements et organismes nationaux, et rejoint au-delà de 4 000 organismes d’ACA luttant partout au Québec pour une plus grande justice sociale.

Le Regroupements des organismes en défense des droits (RODCD), rassemble 21 regroupements nationaux et représentent près de 320 groupes en défense collective des droits partout au Québec. Sa mission est de revendiquer une plus grande reconnaissance et un meilleur financement des groupes en défense collective des droits.

Pour information :

Caroline Toupin, RQ-ACA, 514-260-3786

Jana Tostado de Loizaga, RODCD, 514-998-6521