L’action communautaire: quelle autonomie pour ses destinataires? Rapport de recherche

Le RQ-ACA a participé à une démarche de recherche collaborative avec des chercheurs.es de l’École de travail social de l’UQAM, le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM) et le Service aux collectivités de l’UQAM, regroupés sous le nom de Groupe de réflexion sur l’autonomie de l’action communautaire (GRAAC).

Cette recherche avait pour objectif de développer et documenter, avec des groupes communautaires appartenant à différentes tendances, l’analyse des diverses significations que l’on donne aux pratiques d’autonomie dans le milieu communautaire, tout particulièrement à celles qui s’adressent aux populations visées par l’intervention.

Le rapport présente les résultats de cette recherche.

Parazelli, Campeau et Gaudreau. 2018. L’action communautaire_quelle autonomie pour ses destinataires