Lettre ouverte – Lutte étudiante : le Québec en sort grandi!

Si, comme plusieurs, nous appuyons la lutte étudiante, c’est parce qu’elle est d’abord et avant tout une lutte pour la justice sociale. Même si nous ne connaissons pas encore l’issue de cette lutte sur la question des frais de scolarité, nous sommes convaincus que le mouvement étudiant a déjà gagné sur plusieurs plans.

Le mouvement étudiant a déjà gagné :

 –       notre respect pour son courage, sa détermination et l’exemple qu’il donne d’une lutte à mener ;
–       pour le fait d’avoir remis au centre des préoccupations politiques et sociales l’éducation comme outil de justice sociale ;
–       pour avoir dévoilé et démontré plus largement la mauvaise gestion des universités ;
–       pour avoir exercé, d’assemblées générales en assemblées générales, des processus hautement démocratiques ;
–       pour avoir démontré un sens des responsabilités en regard des générations futures ;
–       pour avoir démontré les liens existants entre cette manœuvre du gouvernement Charest et l’agenda néolibéral de ce gouvernement ;
–       pour avoir eu le courage de confronter ce gouvernement arrogant au risque même de perdre une session de l’année scolaire ;
–       pour avoir forcé tous les partis politiques à clairement prendre position sur la question des frais de scolarité et de l’éducation postsecondaire ;
–       pour avoir brisé cette idée que la jeunesse est dépolitisée ;
–       pour avoir redonné le goût à des milliers de citoyens et de citoyennes de se battre pour leurs convictions d’égalité des chances ;
–       pour avoir redonné espoir en un avenir meilleur;

 Bref, quel que soit l’issue de cette lutte, le mouvement étudiant a déjà gagné notre respect et nous lui en sommes reconnaissant. Cette lutte nous inspirera pour des années à venir et nous dynamisera pour confronter ces gouvernements (tant provincial que fédéral) qui sèment l’injustice sociale tout en favorisant la destruction de l’environnement, le manque de transparence et le cynisme politique.

Normand Gilbert, coordonnateur
Pour le conseil d’administration du Réseau québécois de l’action communautaire autonome du Québec (RQ-ACA) *

 * Le RQ-ACA regroupe soixante et un (61) regroupements et organismes provinciaux qui rejoignent plus de 4 000 organismes d’action communautaire autonome à travers le Québec.

Lutte étudiante – le Québec en sort grandi